Prenons connaissance de la dernière fonctionnalité de Facebook. Les paramètres de Facebook sont parsemés d’informations et devient de plus en plus difficile de s’y retrouver :  Confidentialité, Sécurité du compte, préférences publicitaires, vous données sur Facebook, sécurité, légale et politiques. Au total donc pas moins de six catégories et 25 sous-catégories pour gérer le contexte de la diffusion de ses contenus. Pas étonnant que Facebook en ce moment embauche à tour de bras une main d’œuvre pour gérer le 1er réseau social mondial !  Arrêtons-nous simplement sur la dernière fonctionnalité à la mode, celle consacrée à la consultation ou à l’effacement de votre activité en dehors de Facebook. Comme si ce n’était déjà pas compliqué de gérer ce qui s’y passe à l’intérieur, la pieuvre Facebook s’est aussi immiscée dans tout le réseau Web mondial. Autrement appelé le graph social de Facebook.

Consulter ou effacer votre activité en dehors de Facebook, c’est quoi ?

Comment Facebook collecte les données des internautes ?

Cette nouvelle fonctionnalité permet de restituer les informations collectées par Facebook, c’est un résumé mais qui indique les moyens par lesquels le réseau social collecte de la donnée à savoir :

  • Le pixel (petit fichier transparent support de la collecte)
  • Le SDK (morceau de logiciel)
  • Le login (l’hors d’une connexion via Facebook mais sur d’autres site ou application mobile)
consulation des données en dehors de facebook

Consulation des données en dehors de facebook

Données comportementales : ouverture, connexion à une app., consultation de contenu, recherche d’un article, achat, don.

Données de partage : ces données peuvent être aussi traitées par d’autres organisations, comme des agences ou autres plateformes publicitaires.

Ce résumé n’est pas en temps réel. Quelques jours peuvent s’écouler entre les rapports et l’activité de l’internaute.

Toute l’activité n’est pas redonnée dans son intégralité. Facebook ne garantit pas l’exhaustivité des données collectées.  Facebook ne rentre pas non plus dans les détails de toutes les actions menées. Facebook précise que dans certains cas, lors d’interruption temporaire de collecte de données, certaines activités n’ayant pas été enregistrées ne seront du coup pas mentionnées.

Que fait Facebook de ces informations collectées ?

Tout d’abord, son premier métier c’est de vendre de la publicité à des marques, entreprises selon vos goûts et préférences observées en dehors du réseau social. Ensuite, c’est faire de la rétention des utilisateurs de Facebook sur son réseau en faisant de la recommandation. Suggestion d’événements, de groupes, d’amis, de Marketplace, toute la panoplie des services Facebook. Enfin, Facebook propose un service identique à Google Analytics à destination toujours des marques et des entreprises. Vous avez ainsi d’une manière gratuite, des données d’audience sur le site Web, ou d’autres applications connectées sur le Web. Cela permet d’évaluer l’efficacité des campagnes publicitaires orchestrées via Facebook mais aussi via d’autres canaux d’acquisition.

Facebook précise comme Google d’ailleurs que ces informations sont vendues à personne. Que les informations sensibles ne soient pas partagées avec les entreprises qui les collectent (Cambridge analytica est passé par là).

Comment accéder à cette fonctionnalité de suivi Facebook hors de Facebook ?

Faisons une petite démonstration sur un téléphone mobile pour savoir à quoi ressemble cette nouvelle fonctionnalité.

Dans un premier temps j’y accède en allant sur la photo de mon profil. Puis dans le menu déroulant j’accède à « voir les raccourcis de confidentialité » Une fenêtre avec quatre grandes catégories d’informations apparait dont :

  • Confidentialité
  • Sécurité compte
  • Préférence subsidiaire
  • Vos données Facebook
  • Sécurité

« vos données Facebook » :  c’est à ce niveau-là que l’on peut accéder en retard ensemble passe aux donnés historiques du compte notamment possible vu en dehors de Facebook. Une documentation explique comment s’effectue le suivi de l’internaute en cliquant sur « en savoir plus ». Puis on retourne sur « activité de Facebook » tous les sites, en dehors du réseau social y apparaissent. Dans l’illustration ci-dessous, je prends le cas de « fastory.io», une plateforme qui permet la création facilité de Stories pour les réseaux sociaux. En cliquant dessus, j’ai la source qui a généré cette activité sur Facebook. C’est tout simple je suis allé sur ce site-là via le web, la plate-forme a déposé un pixel sur mon navigateur lors de cette visite.  Ce qui permet à Facebook, lorsque je m’y rends, ensuite d’afficher le message publicitaire de « Fastory » sur mon fil d’actualité. Voici les grandes étapes de la fonctionnalité, activer le mode plein écran pour mieux visualiser l’illustration.

Pour conclure : la conférence F8 2020 en dira plus certainement !

De toute façon pour en savoir plus, il faudra suivre la conférence annuelle de Facebook, le F8  (Facebook F8 Developer Conference) qui se tiendra le 6 mai 2020 prochain. Après le « futur is private de 2019 », quel thème sera développé pour 2020 ? Vous  pouvez vous y inscrire ici : https://www.f8.com/