No votes yet.
Please wait...

Faisons un point sur le marché publicitaire en ligne avec un focus sur cette fin de 1er semestre 2017. Les premiers résultats des entreprises de ce 2eme trimestre sont bons, Google (Alphabet), malgré les amendes à venir, montre un chiffre d’affaires en nette augmentation de + 21% par rapport à 2016 mais avec toutefois une baisse de ses marges et une augmentation de son coûts d’acquisition , ceci explique cela, c’est à dire une certaine défiance de la bourse sur sa valeur à venir sur les marchés.

Un premier trimestre d’investissement publicitaire prometteur

Les derniers chiffres de mai révélés par IREP, FRANCE PUB et KANTAR MEDIA ne trompent pas, c’est plus de 6% d’augmentation, alors que certaines grandes marques laissent entendre selon un journaliste sur BFM une baisse à venir sur les leviers digitaux au profit de médias traditionnels (TV).

Je cite le rapport : « Le marché publicitaire compte 31 050 annonceurs sur l’ensemble des médias soit une légère progression a +1%. La presse reste le média traditionnel qui attire le plus d’annonceurs (45%) mais c’est surtout sur les leviers digitaux qu’ils sont plus nombreux puisque le display et le search, ensemble, captent plus de la moitié de ces intervenants (59%). »

Une fin de semestre uniquement positive pour les médias en ligne !

Focus cette fois ci  sur ce mois de mai 2017 qui voit seulement du « + » du côté encore des investissements sur la recherche (Google) et la publicité de bannières (display, encore Google !). On comprend donc facilement ces plus de 20% d’augmentation de résultat de Google J .

recherche et display tirent le marché

Les Audiences  sur internet, point de mire de ces investissements médias en ligne  

Ce dernier mois de juin 2017 ne faillit pas à la règle avec sur le Podium les 3 géants du GAFAM : Google, Microsoft et Facebook. Voici un extrait du classement par Groupe (marques comprises dedans) de Médiamétrie.

Ensuite si on affine par marque (nom de domaine), on remarquera en 5ème position Orange, seul Drapeau français du Top 10.

L’industrie Publicitaire Américaine tire incontestablement le marché des investissements pub. dans notre pays, les récentes alliances comme gravity des grands médias Français semblent cristalliser cette prise de conscience.