Amazon focus sur ce pur player, champion du monde toute catégorie du e-commerce, rival de Google voire le dépassant même dans la recherche de produits outre atlantique (USA). Faisons un petit tour sur son histoire, et observons sa position dominante sur tous les créneaux : seo, sea et réseaux sociaux. Alors pourquoi choisir Amazon ? Eh bien parce que c’est cette enseigne qui a créé toutes les bonnes techniques webmarketing  que tous les commerçants en ligne utilisent depuis 20 ans ! Alors sans trop s’attarder sur les derniers créneaux du moment comme :

  • les livraisons de repas sur Londres,
  • le lancement depuis 15 jours d’une plateforme de vente de véhicules en France,
  • les livraisons en moins de 2h sur Paris
  • l’acquisition des droits  sportifs de diffusion en direct
  • le plus gros lanceur spatial BlueOrigin  « New Glenn »

Mais  concentrons-nous sur les fondamentaux du plus gros vendeur de tous les temps qui n’a peur de rien, sauf d’Alibaba (Chine)  ou de Jumia (Afrique) ;).

Amazon, un vendeur devenu informaticien  ! 

Amazon père du Growth Hacking et 1er employeur des GAFAM

L’affiliation, c’est aussi une invention d’Amazon, le fait de pouvoir vendre pour le compte d’un tiers et d’en retirer une commission, véritable levier de viralité.  Les Marketplaces, c’est aussi Jeff Bezos. La recommandations (humaine) par ses clients, le principe de tiers de confiance (avis des acheteurs sur les vendeurs), l’A/B testing, la liste est longue. Une logistique ultra millimétrée et numérisée à 150%, c’est aussi ce géant de l’ecommerce qui l’a inventé avec:

  • 28 Milliards de dollars d’investissement en logistique depuis 1995
  • 173 entrepôts dans le monde
  • 30 000 robots
  • des pics à 694 expéditions à la minute sur des entrepots comme celui de Lille avec 1 camion toutes les 2 mns.
  • 2 millions de vendeurs sur la place de marché (10 000 en France).
Etapes d'une livraison chez amazon

Etapes d’une livraison chez amazon

AWS, un  business qui monte

Lors de mes formations webmarketing, quand je cite souvent Amazon et  son activité d’informatique avec son CA généré par la fourniture de service cloud (IT +69% avec 8 milliards de dollars en 2015) .  Bon nombre de  start ups américaines (Uber, Dropbox, mailchimp, Apple même) sont clients d’Amazon pour leur ingénierie informatique. 1er employeur parmi les GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft avec plus de 130 000  personnes avec des pics saisonniers à 100 000 personnes supplémentaires (Noël 2015). Fin 2016, le grand A. aura embauché plus de 1000 personnes en France sur les sites du Loiret, des Hauts-de-France, de la Drôme et de la Saône-et-Loire.

Effectifs des GAFAM

Effectifs des GAFAM

Timeline d’Amazon : une histoire loin d’être écrite !

Principales dates de la genèse amazon

Principales dates de la genèse amazon

Tous les géants du web d’aujourd’hui sont des vieux dinosaures..

  • 1995 : Amazon se lance en Juillet, après avoir été mis en place un an plus tôt, en tant que détaillant de livres en ligne.
  • 1997 : Amazon flotte sur le Nasdaq à New York, avec une capitalisation de 438m $ sur le marché. Acquiert bookpages.co.uk et lance Amazon UK.
  • 1998 : Développement sur supports  CD et DVD
  • 1999 : Diversification dans les jouets et l’électronique.
  • 2000 : lancement les Marketplace. Nouveau logo, avec la flèche allant de A à Z dans les lancements Amazon, ce qui reflète le désir de vendre tout de AZ.
  • 2002 : Lancement d’Amazon Web Services  (aws) , plateforme de cloud computing.
  • 2003 : Se développe dans la vente de bijoux pour la première fois.
  • 2004 : Vend des chaussures pour la première fois.
  • 2005 : Amazon Prime, son forfait d’adhésion premium lance aux États-Unis, puis au Royaume-Uni deux ans plus tard.
  • 2006 : Amazon frais, sa nouvelle entreprise de livraison de repas, lance à Seattle.
  • 2007 : livre Kindle lance e-reader.
  • 2008 : Lancement d’Amazon Games.
  • 2010 : Amazon Studios pour la création des contenus pour la TV.
  • 2011 : Kindle Fire la tablette d’Amazon est dévoilée.
  • 2012 : Acquisition de  Kiva, une compagnie sur la robotique pour 775m de $.
  • 2013 : Buzz sur la livraison par Drones.
  • 2014 : Naissance d’Echo un robot pour la domotique domestique intelligente.
  • 2015 : fête ses 20 ans de capitalisation boursière : $245 milliards.
  • 2016 : Livraison dans l’heure sur des zones urbaines denses (Europe : paris)

Audience et engagement client de l’Américain

En France c’est le numéro du commerce en ligne avec 16,8 millions de visiteurs uniques par mois et mondialement des kpis qui font rêver un peu : 21 de taux de rebond, 11 pages vues par visiteur et 12 minutes de temps passé (chiffres alexa septembre 2016).

Audience-et-engagement-amazon

Audience-et-engagement-amazon

Acquisition de traffic : Seo – SEAmazon  et social profil  🙂

Amazon avec le référencement naturel comme canal numéro 1 

Le trafic arrive de toute part, mais principalement du search selon similarweb. Bon, ceci dit, le chiffre des « ads » est un peu surprenant, quand on sait les sommes investis sur le SEA, bizarre.

Selon le dernier classement de Moz (qui subit actuellement des difficultés de croissance, 30% de leur masse salariale remerciée) sur 10 000  mots clés de monitorés, notre star du jour emporte aussi la mise ou presque puisqu’il arrive second en terme de visibilité sur les moteurs de recherche US.

Amazon et seo

Amazon et seo

Maintenant, la carte « seo »  avec la force  du domaine d’amazon.com exprimée  par ses backlinks, , place Amazon en 17ème position, on ne peut pas non plus gagner à tous les coups.

Top domaines sur internet-2016

Top domaines sur internet-2016

 1er client Google Adwords, c’est encore lui ..

Je n’ai pas trouvé de chiffre récent de 2016, mais j’ai toujours constaté qu’Amazon était le 1er client de Google en terme de dépense (le chiffre de 157 millions de dollars traîne ici et là). En tout cas, en terme de visibilité, Amazon ressort 1er parmi un ensemble de requêtes où la publicité de l’annonceur sont présentes, ceci explique cela.

Visibiliite-adwords

Visibiliité-adwords

Et quid de son empreinte sociale ?

J’ai trouvé cette  étude de la compagnie brandwatch (enquête Us mais d’envergure mondiale) qui s’est basée sur un panel de 43 marques les plus importantes dans le retail niveau monde. La data a été collectée de 3 manières :

  • Des requêtes d’écoutes sociales,  filtrées  de données spammées ou conversations inutiles.
  • Sur le média Twitter : mentions, replies, retweets, suiveurs sur une sélection de comptes.
  • Sur Facebook : les likes, articles, commentaires, partages sur des comptes de marques

Le scoring maximal est de 500. Ici, A. remporte la médaille d’or.

Empreinte sociale du Géant de Seattle

Empreinte sociale du Géant de Seattle

Conversions : taux , CA et nombre de clients

Alors là , tous les observateurs y vont bon train. Certains scindent en 2 types d’acheteurs : les clients non premium dont les taux de conversion pourraient avoisiner  les 13% selon un classement des Top 500 retailers de Millward Brown Digital ,  versus 73% pour les abonnés. Bon , il faudrait connaître le principe du calcul de ce taux etc…En tout cas, les chiffres corporate eux sont plus fiables avec un CA de plus les 100 milliards qui seront surement dépassés en 2016 pour 304 millions de clients.

Sources documentaires sur Amazon