Il est vrai qu’on a tendance à se répéter depuis que google nous concocte des algos de plus en plus « Smart ». Faisons un arrêt sur Image ce matin sur la façon dont google « pousse » dans les processus de création et d’optimisation de campagne la « requête large » source intarissable pour les algos afin d’aller chercher des impressions pour l’annonceur. Mais à quel prix ? Cela est l’essentiel du problème, car forcément, cela s’accompagne d’une augmentation de budget. Mais l’essentiel n’est pas le budget mon bon monsieur, c’est la rentabilité, bref, on connait le discours 😉

La requête large dans google ads poussée dans les recommandations.

Attention cela n’est pas proposé à tout le monde ! Bien que la requête large fonctionne sur des enchères manuelles, il faut être déjà en automatique pour en bénéficier.

Google indique :

« La campagne utilise l’une des stratégies d’enchères intelligentes suivantes : « Maximiser les conversions », « Maximiser la valeur de conversion », « CPA cible » ou « ROAS cible ». (“Développer vos campagnes utilisant les stratégies d’enchères …”) La campagne utilise des mots clés actifs qui ne sont pas utilisés en requête large ailleurs dans la campagne. « Les estimations de performances indiquent une augmentation potentielle du nombre de conversions en passant à la requête large. » (“Développer vos campagnes utilisant les stratégies d’enchères …”) 

Requete large dans les recommandations

Requete large dans les recommandations

De plus , google précise que le fonctionnement de la recommandation dit de  « mots clés suggérés de la campagne »  sont supprimés et remplacés par des versions en requête large. Il est possible de toujours aller voir l`historique des stats.  pour les mots clés supprimés.»

La requête large incitée dès la création de nouvelle campagne sur le réseau de recherche

Lors du processus de campagne recherche, au chapitre de la création du groupe d’annonces, l’algo s’appuie sur une url et/ou la suggestion de mots clés de l’annonceur, puis propose une liste de mots clés qui sont par défaut en correspondance large. Ce n’est pas forcément nouveau ici, mais rien ne fait référence aux correspondances (exacte, expression). Une fois validée, dans les groupes d’annonces figurent bien le type « large »associé aux mots clés suggérés.

Requete large dans la création de campagne

Requete large dans la création de campagne

Une nouvelle fonctionnalité google ads qui permet d’opter pour ou basculer en large (bêta)

Octobre 2022 : Google lance la correspondance large au niveau de la campagne en version bêta limitée qui, sans surprise, continue de pousser à la correspondance large + Smart Bidding.

Dans l’interface de Google Ads cette fonctionnalité est préfacée par :

« Les mots-clés à concordance large fonctionnent avec l’enchère intelligente pour vous aider à atteindre les objectifs de votre campagne. Les annonces peuvent s’afficher sur les recherches liées à votre mot-clé, ce qui peut inclure des recherches qui ne contiennent pas les termes du mot-clé. »

Requete large dans les paramètres par défaut de la campagne

Requete large dans les paramètres par défaut de la campagne

3 statistiques complète l’information de cette fonctionnalité :

  • Un control précis sur  les annonces
  • Des informations claires sur les mots clés qui fonctionnent
  • des fonctionnalités qui permettent à Google Ads d’améliorer automatiquement vos mots clés
Mettre a jour une campagne en large google ads

Mettre a jour une campagne en large google ads

Certains observateurs avertis voit cette fonctionnalité comme le début de la fin des correspondances de mots clés , rien que ça ! Le tout automatique du début à la fin : création des annonces, choix des mots clés, choix de la page de destination, bref y’a plus qu’à appuyer sur le bouton « vert ». Google indique que cette fonctionnalité n’est pas activée par défaut dans les comptes qui la teste.

Le bouton "push" unique pour bientôt !

Le bouton « push » unique pour bientôt !

Requête large et performance max pour conclure

On peut se poser la question de la place de la  correspondance large dans ce genre de campagne. Eh bien non ! On est hors sujet. On ne parle plus de correspondances, puisqu’il n’y a plus de mots clés !  Mais de « mots clés identiques » présents dans le compte. Toute la subtilité réside dans la structure d’un  compte ads et des campagnes déjà existantes . Dans ce contexte, la Pmax prend un positionnement de « voiture balais » pour combler les manques et ne  cannibalisation pas les mots clés des autres campagnes selon google.  En d’autres termes dans le cadre des Pmax , l’impression de l’annonce sera poussée si la requête de l’internaute se rapproche le plus après checking au préalable du classement de l’annonce  et des mots clés des autres campagnes. Mais si le classement n’est pas bon, attention, la performance Max prendra le dessus avec en toile de fond une correspondance large, osons le terme, même si google ne veut pas l’afficher ainsi.