Alors que le salon e-commerce de Paris vient de se terminer, il est temps de s’intéresser à un outil bien pratique destiné aux e-commerçants, les comparateurs de prix.  Je me concentrerai aujourd’hui à leur histoire et sur l’un d’entre eux en particulier  G.Shopping , comme par hasard 😉  !  L’évolution récente  de ce comparateur mérite qu’on s’y attarde. La société Lengow, éditeur d’une solution saas d’agrégation de flux produits vient de publier son dernier livre blanc consacré à…  Google Shopping co-rédigé par votre serviteur 😉 et à télécharger sans plus attendre pour les pressés en fin d’article. Raison de plus de s’y intérésser. Mais avant, un peu de lecture sur le sujet..non mais !

Historique des comparateurs de prix

Définition

Cela fait partie d’un des leviers webmarketing que tout e-commerçant se doit de connaître.  Il permet au marchand de diffuser son inventaire à une plateforme tierce qui va,  en échange d’un cout par clic , proposer ce catalogue à des fins comparatives sur le net . Un comparateur apporte de la visibilité à l’annonceur en terme de trafic car la comparaison  est l’un des premiers réflexes sur le net de la part des internautes.   Ces plateformes répondent donc à un réel besoin dans le chemin de conversion du futur acheteur.  Ces guides d’achat sont optimisées pour les moteurs de recherche et consacrent généralement des budgets importants tant en terme seo qu’en sea et display pour assurer leur visibilité.

Apparence Annnonces Shopping

Apparence Annnonces Shopping

Chronologie 2000 – 2014

Les premiers comparateurs datent du début de ce siècle (ouh là, cela fait historien…) , Kelkoo donnera en quelque sorte le point de départ. Google quant à lui, est encore un bébé  (4 ans) quand il lance à son tour Froogle en 2002. Cinq ans plus tard, 2007,  un relookage le rebaptisera Google product search, en plus connu par les gestionnaires de campagnes adwords par PLA (product listing ads). Jusqu’à lors gratuit,  ce comparateur s’insérait dans les résultats organiques du moteur de recherche. Un des leviers donc Seo consistait à envoyer son catalogue via la plateforme de gestion de flux (Google merchant center) pour avoir ses images produits dans  les serp du moteur. 2012 marque un coup d’arrêt à la gratuité, et le modèle devient payant  pour tous les marchands.

Chronologie Google Shopping

Chronologie Google Shopping

Tous les grands acteurs du web mettent leur nez dans le business fructueux des comparateurs, Yahoo ! Ebay, Voilà…Les mises à  jour des algorithmes du géant américain  mettront à mal certains  comparateurs comme Twenga durant l’été 2011, qui accusera une chute de plus de 30% de son trafic. Google voit depuis 2012 les plaintes d’acteurs du web s’amonceler auprès des instances européennes pour abus de position dominante par l’élimination ou la relégation en deuxième page de services comparatifs généralistes ou thématique (hôtels, avions etc..).

Les comparateurs, généralistes au départ, se spécialisent sur un type de produit ou de service (voyages, pneus, high tech notons un des  tout derniers du marché, insolite un tant soit peu vu qu’il compare les Drive ! ) . D’autres marques comme celle du distributeur E. Leclerc l’utilisent comme levier marketing et  « porte drapeau «  dans leur stratégie de conquête.

Ce levier occupe la 4ème place  après le seo, l’affiliation, l’ emailing chez les pures players et la 5ème chez les clicks et mortars  en 2014 selon l’ étude CCM BenchMark pour webloyalty.

Google shopping  dans adwords est plus facile à manipuler

Alors que le shopping local va bon train outre atlantique avec des initiatives comme Google shopping express qui propose un service de livraison dans la journée auprès de distributeurs locaux, la gestion des campagnes shopping s’est refait une jeunesse au sein de la plateforme adwords.

Avant "Shopping" ..les "PLA"

Avant « Shopping » ..les « PLA »

Exemple : l’accès  à l’inventaire Google merchant center devient granulaire et arborescent beaucoup plus intuitif pour fixer une enchère . Enfin, une présentation détaillée des produits a été regroupée avec les autres rapports de campagne. Plus d’infos ici sur les changements.

Maintenant ..Shopping !

Maintenant ..Shopping !

Un outil indispensable pour élargir sa visibilité : l’agrégateur de flux

L’agrégateur est une plateforme qui permet de faciliter la diffusion des catalogues des marchands et cela d’une façon centralisée. La procédure est vraiment simple, il suffit d’exporter le flux produit depuis la boutique dans un format standard (bien souvent xls, csv, text, xml) vers l’agrégateur.

Cercle Vertueux avec Agregateur

Cercle Vertueux avec Agregateur

L’ agrégateur Lengow innove pour Google shopping avec un livre blanc dédié !

Je viens de collaborer à la rédaction de ce livre blanc sur le comparateur de prix Google, et j’en profite d’ailleurs pour remercier ses collaborateurs de m’avoir fait confiance sur ce projet.  A l’intérieur vous y trouverez :

  • la dernière évolution des campagnes shopping versus Pla
  • des conseils pour piloter un compte Google merchant center
  • la façon de structurer une campagne shopping
  • la valeur ajoutée  qu’apporte Lengow en tant qu’agrégateur
  • Un glossaire pour maitriser le jargon de ce levier emarketing

Un outil facilitateur pour son catalogue produit

Afin de faire correspondre son flux natif aux exigences de G. Shopping , il faudra l’adapter (correspondance des champs, attributs,  personnalisation adwords, segmentation) , c’est ici où intervient Lengow.  L’accès à son interface (en mode saas) permet une gestion complète  du flux et sa diffusion non seulement  sur les comparateurs mais cette sorte de hub que constitue Lengow , permet aussi une diffusion sur des plateformes d’affiliation, marketplaces, liens sponsorisés, retargeting display.

Flux shopping & Rôle Agrégateur

Flux shopping & Rôle Agrégateur

De plus, la dernière update sur l’api google shopping, permet la mise à jour quasiment en temps réel des produits sur le comparateur, que demander de plus ?

Télécharger le libre blanc Google shopping

Livre blanc Google Shopping