Lassé du rendement de vos campagnes display, ciblant peu ou prou la messagerie Gmail ? Ou alors tout simplement curieux de ce qui se trame pour l’avenir pour les annonceurs Adwords ? Alors ce post va vous plaire, il expose les GSAP (annonces Gmail Sponsorisées) . Bon, ça y est, voilà pour le teasing, çà c’est fait. Plus sérieusement, ce nouveau type de campagne dédiée messagerie gmail mérite le détour et prend vraiment tout son intérêt dans sa  capacité de ciblage.

Les GSAP (Gmail sponsored Ads Promotions), qu’est-ce que c’est ?

Le Contexte

D’un point de vue levier, en voilà un nouveau créé pour enrichir la puissance de frappe de l’annonceur : un format dédié pour la messagerie Gmail. Il ne faut pas confondre ou assimiler ce type de campagne  avec la possibilité d’une campagne display centrée sur Gmail comme emplacement.

Les moyens mis à  disposition pour le ciblage et le format d’annonce n’ont rien à voir.

Ici, nous sommes davantage dans un ciblage social, celui de l’utilisateur, vu que les impressions aussi sur du comportemental  et selon les usages de sa messagerie.

Stratégiquement, cela en fait un levier que l’on peut positionner aussi bien en haut du tunnel de vente (notoriété), qu’en position basse d’achat (vente directe) ou alors dans une optique de  fidélisation.

Promotion cross devices

Promotion cross devices

Le format de parution

Disponible multidevices, ou seulement sur un type d’appareil, ce type d’impressions peuvent être utilisées particulièrement pour proposer des services liés à la mobilité (téléchargements d’applications, appel direct click to call).

Sous la forme d’un teaser (message d’accroche incitant dirons-nous), placé sous l’onglet « promotions » du haut de la messagerie, au clic, l’annonce apparait comme un message standard. Ensuite, selon le message, l’insertion d’un clic externe est bien sûr disponible.

Style de parutioin dans Gamil

Style de parutioin dans Gamil

Si les paramètres de Gmail sont bridés au niveau de cet onglet, alors les messages publicitaires apparaissent sur la colonne de droite, toujours sous forme de teaser.

Impression Hors onglet "promotion"

Impression Hors onglet « promotion »

Les avantages  à utiliser les annonces Gmail sponsorisées

Un levier supplémentaire

C’est avoir accès à une plateforme  supplémentaire qui renferme un potentiel  utile en terme de ciblage cross devices et plateformes.

Les leviers Google

Les leviers Google

Je restitue ici les données statistiques de  Google suite à leur  webinar de présentation qui démontre l’intelligence si l’on peut dire de l’algorithme qui gère les parutions.

  • La facturation est intelligente, elle se fait au coût par clic par utilisateur et par campagne
  • Les impressions sont limitées entre 14 et 30 annonces par mois (c’est précis !)
  • Le taux d’ouverture des teasers a  été évalué à 3.5%, ce qui est très correct pour ce type de message.
  • Les taux de clics pilotent les impressions pour l’utilisateur, pas de clics, pas d’annonce pour faire court. Bon rien de nouveau ici, c’est du classique chez Google.
  • La captation des usages du destinataire s’établit sur les derniers 300 emails reçus. En effet, cela permet d’avoir un historique frais sur le comportement de l’utilisateur
  • Le tracking habituel des liens internes est possible.

Une nouvelle opportunité de ciblage social

Les ciblages peuvent se faire sur des critères sociodémographiques bien sûr, mais pas seulement ! Les intérêts, les mots clés, le type d’appareils, sur des mailings listes (pas mal !) . par nom de domaines. Techniquement,  c’est l’ user-id qui est à l’œuvre, forcément logué, le ciblage devient précis et permet donc un tri efficace par l’inclusion ou l’exclusion dans le choix de son audience.

Comme à l’accoutumée, multiplier les critères réduit le potentiel, mais il est conseillé néanmoins, d’après certains retours d’expériences, de ne pas faire de campagnes par critère  unique et ainsi se chevauchant les uns les autres, mais d’équilibrer sa cible au mieux par des items mesurés finement.

Optimiser une campagne Gmail

  • Il est possible d’utiliser un optimiseur qui va s’arranger à  trouver du potentiel  d’audience  supplémentaires.
  • La rotation d’annonce est conseillée pour éviter que le destinataire ne se lasse du message.
  • Google, comme à son habitude,  préconise une entrée offensive en terme de budget et de choisir des campagnes  sur plusieurs jours avec une mise de fond ciblée sur le début de campagne (petits budget quotidiens pas conseillés)

Les limites observées

  • 1000 attributs maxi autorisés (soit 1 attribut = 1 mot clé) donc cela va vite
  • L’audience doit être évaluée à 10000 utilisateurs au minimum (sinon alerte et pas d’enclenchement).
  • Encore en version limitée et disponible sur certaines agences pendant un certain temps sur demande.
  • Pendant l’essai, une facturation séparée est éditée.
  • Le retargeting n’est pas toléré.
  • Les retouches des annonces (teaser)  sont à élaborer hors du compte
  • Certains cpc sur clics externes sont élevés, donc tester.

Lien utile 

Tutoriel (pdf)  sur la  manipulation des annonces graphiques (teaser)