Allons à l’essentiel sur ces campagnes performances Max. Obervons quelques bonnes pratiques performance max relevées lors d’audit, et de retours d’expériences d’experts. Souvent appliquées à  l’ecommerce, elles peuvent aussi s’envisager sur de la génération de prospects.

Configurer des campagnes performance Max

  1. Varier les créatifs = mieux c’est  ! Google récompense ceux qui donnent à l’algorithme plus d’éléments pour fonctionner. Autrement produire des visuels en volume et les faire digérer par l’algo.
  2. Travailler ses audiences​ dans l’ordre
    • Listes de clients ​
    • Visiteurs de sites Web ayant une intention élevée ​
    • Audiences personnalisées ​
    • Listes de vidéos ​
    • Prédéfinis sur le marché ​
  1. Démarrer par maximiser les conversions sans limite pour l’algo.
  2. Eviter l’extension d’url (DSA) sinon, la contraindre à l’aide d’urls exactes pour les exclusions précises
  3. Penser à la structuration de ses Pmax, ne pas mettre tous ensemble ! Un calcul en amont sur la rentabilité est nécessaire sur le cout d’acquisition moyen/prospect selon le produit ou service proposé.
  4. Anticiper les variations saisonnières et ne pas mélanger les produits soumis à forte exposition dans une Pmax stable.
  5. Exclure en amont dans les paramètres du compte, puis dans une liste d’exclusion dédiée les termes et types de contenus à ne pas cibler
  6. Cibler géographiquement pour éviter les effets de bord du spam sur les emplacements display
  7. Utiliser les « assets » , anciennement extensions pour améliorer la présence des annonces et ses taux de clics
  8. Jouer sur la valeur et la qualité de la conversion dans une stratégie d’acquisition pure pour donner du contraste à l’algo. Il faut avoir également un volume de conversion suffisant journalier afin que cela soit efficace. Apporter des données de 1ère partie lors de la génération de conversions afin de faciliter la modélisation des conversions au global. En savoir plus : https://www.mauricelargeron.com/campagne-performance-max-20-points-doptimisation/

Monitorer les campagnes Pmax

  1. Nettoyer les assets non performants
  2. Rafraichir les publicités par des variantes créatives
  3. Checker les effets de cannibalisation des Pmax sur les autres campagnes
  4. Utiliser les scripts google ads pour automatiser certaines tâches :
  • freiner les vidéos automatiques
  • assurer le suivi des urls par groupe d’assets par ajout de variable customisees
  • exclure automatiquement les emplacements qui ne fonctionnent pas
  • mettre automatiquement en pause les campagnes pmax lorsqu’elles atteignent votre objectif budgetaire quotidien, hebdomadaire ou mensuel.
  • interrompre automatiquement les actifs/groupes d’actifs sous-performants.

Analyser  et optimiser les campagnes performances Max

  1. Analyser les performances des Pmax :
    1. Depuis les rapports standards de google ads afin de lire les emplacements de diffusion du display et Discovery via autres rapports
    2. Depuis les emplacements YouTube avec un filtre par nom de campagne et kpis CPV
    3. Depuis les groupes de fiches pour les dépenses shopping ou depuis les rapports standard>shopping par MCenter par exemple. En optimiser les exclusions
    4. Depuis les pages de destination avec filtre sur «ne contient pas » un paramètre d’url constant contenu dans les urls shopping
    5. Depuis google Analytics 4/universel campagnes ou chemin de conversion
  2. Lire les insights sur les Pmax afin d’aller enrichir les signaux d’audience.
  3. Lancer des tests  A/B par type d’objectifs

Pour résumer sur les Performance Max

  • Optimiser son flux produit GMC : les  attributs et segmentation par libellés par obj (groupes de fiches)
  • Communiquer avec précision : copywriting, visuels, vidéos selon les formats maintenant et suivant les nouveautés
  • Collecter des Données coté GA et Crm : audiences (first party et personnalisées)
  • Avoir de objectifs clairs de ventes : marge, type produit..
  • Ajuster : Recourir aux exclusions : mots, géo, contenus
  • Analyser clairement ses performances : rapports
  • Actualiser le niveaux des contenus  selon les remontées de perf google
  • Surveiller les effets de bord sur les autres campagnes
  • Savoir patienter et payer pour voir : pas de limite à l’algo (cibles valeur ou roas)
  • A/B tester
  • Scaler par étapes et/ou lancer d’autres campagnes en // (en touchant les budgets mais pas les enchères !)

Bonnes campagnes PMax pour l’année 2023 !