L’agence webmarketing Acquisio  basée à Montréal  a publié récemment un Benchmark Google Adwords  sur leur techno. de Machine Learning (ML)  nommée « Algo Acquisio Turing «  au service de l’optimisation de comptes Google adwords. Cela  vient compléter un article sur comment utiliser le ML et bâtir des campagnes  Adwords Smart pour notre grand Google.  Les 3 premiers articles du blog adwords pour 2018 ne parlent d’ailleurs que de cela, c’est donc très Hype le ML,  il faut donc s’y coller  🙂  .

Benchmark Google Adwords sur 11 000 annonceurs et 50000 campagnes

Tout d’abord, notons que l’échantillon de l’étude est basé sur le troisième trimestre de 2017 sur des comptes issus du canada, de l’Australie, des états unis. Le montant total investit s’élève en dollars à 124 millions environ. Douze industries sont passées en revue : retail, voyage et tourisme, juridique, enseignement et emploi, automobile, services de proximité (plomberie, coiffure, électriciens), Immobilier, animaux domestique, santé et dentaire, remise en forme, alimentaire et boissons, finance.

Acquisio Turing agit sur les budgets et les enchères pour avoir un maximum de performance. Cela rappelle étrangement la mesure de doublement de budget journalier que Google Adwords s’est autorisée récemment.

Principaux KPIs étudiés (4) : CPC, CTR, CVR, CPA avec ou sans ML.

Campagnes avec ou sans Smart bidding

Un Cout par clic gagnant

CPC avec ou sans ML

CPC avec ou sans ML

Intéressant de voir que certains métiers voit leur cpc diminués (remise en forme) et d’autre augmenté (juridique, enseignement). 4 industries sur 12 voient leur cout par clic augmenté donc avantage à l’apprentissage automatique.

Un CTR mitigé

ctr avec ou sans ML

ctr avec ou sans ML

Une des pièces importantes du parcours de conversion, c’est ce fameux taux de clic qui impacte le niveau de qualité et par conséquence le  niveau des cpcs.  Ici, 50% voit leur CTR augmenter, pas mal !

Un CPA vainqueur

benchmark google adwords

benchmark google adwords

Seulement 3 secteurs voit leur CPA grimper un peu, mais en général, le ML fait son boulot avec parfois des baisses de plus de 60% (automobile, fitness).

Le  Taux de conversion grand gagnant (CVR)

Taux de conversion avec ou sans ML

Taux de conversion avec ou sans ML

Enfin, c’est un carton plein ici : Plus de 11 secteurs voit leur taux de conversion amélioré. Le taux de conversion est vraiment dépendant de la qualité de la page de destination en termes d’UI/UX mais est aussi directement lié à la notion de qualité depuis le matching de la requête du visiteur, la promesse de l’annonce et sa satisfaction acquise par la landing page.

Résumons par secteur d’activité

Performances uniquement centrées sur le MLearning

Smart Campagnes

Smart Campagnes

En outre, c’est en comparant par métier que l’on se rend compte de la complexité d’une gestion de campagne. Fitness (salles de sport, appareils, services divers : yoga, saunas..)  et  finance (banque, crédit, assurance, gestion comptable, gestionnaire d’actifs) sont  les grands gagnants.  Viennent ensuite  l’alimentaire et boissons, suivi par le médical, santé.

Comparatifs avec ou sans Machine learning

Mis côte à côte on peut se rendre compte davantage du spectre des KPIs. Le chiffre d’affaires des conversions ne sont pas mentionnés. Avec des taux de clics améliorés, couplés avec des taux de conversions qui augmentent, que le business en volume et en valeur sont au rendez-vous.

Comparatif Smart Campagnes

Comparatif Smart Campagnes

Pour conclure, un grand  merci Acquisio pour cette étude ! Elle met clairement en avant l’avantage d’utiliser l’automatisation des budgets et des mises en enchères ! Soyons tatillons et pointilleux.  Il faudrait sans doute en savoir plus le panel/ l’échantillon des comptes choisis (budgets minimum investis, historique) . L’assortir sans doute sur une durée plus longue (ici sur un trimestre) pour gommer les effets saisonniers. Sans oublier, pour terminer, les effets d’essoufflements des performances qui peuvent subvenir sur du plus long terme.