Arrêtons nous cette semaine sur l’interface de Google analytics. Je suis tombé sur la page anglaise, et me suis dit pourquoi pas la transcrire en Français (article rédigé le 04-07-12)*  ? Elle a le mérite de sectoriser les fonctionnalités en 5 parties avec un attribut couleur, ce qui peut aider à avoir une première idée de ce que  produit l’interface d’analyse d’audience de la firme Américaine.

Fig.1 Descriptif Interface Google Analytics

Contrôle du compte (bleu)

1 Sélecteur de profil et de compte (51  profils ou comte maxi)
2 Configuration du compte (« Admin » :  profil, filtres, code de suivi, objectifs)

Navigation dans les rapports (marron ocre)

3 Trouver un rapport (rapidité d’accès lors de multiples rapports créés)
4 Catégorie de rapport (5 : audience, publicité, source de trafic, contenus , conversions)
5 Titre du rapport ( utile à observer lorsque l’on ai un peu perdu, pour savoir la donnée « source »)

Contrôle des données (vert)

7 Segments avancés (12 par défaut, tout prêts à l’emploi !)
8 Sélecteur d’indicateurs (kpi)
10 Sélecteur de données secondaires (ex : mot clé, page de destination etc..)
11 Filtre de table (filtrage personnalisé des données)
12 Filtre numérique sur le nombre de lignes du tableau à afficher
121 Contextualisation des rapports standard par défaut (petits graphique colorés par secteurs)

Graphique et contrôle de l’affichage (rouge)

15 Traceur de ligne (utile pour ajouter une ligne  sur le graphique par rapport à une variable url, mot clé)
16 Vue de  représentation statistiques (tabulaire, secteur, barre, comparé, croisé dynamique)

Partage, tableau de bord, et téléchargement (marron clair)

18 Rapport personnalisé (établissement rapport selon ses propres statistiques et variables)
20 Ajout d’un tableau de bord (afin d’export plus personnalisé et unique)

Aide (gris)

22 Aide contextuelle
23 Moteur recherche d’aide
*Modification : l’Aide de Google Analytics  vient de poster une version française de l’article anglais,  mais la photo de l’interface reste anglaise ! De même que certains commentaires persos que j’ai rajouté.