Prenons le temps cet été pour s’arrêter sur le nouveau challenger de Pinterest ! Google tente à nouveau l’expérience d’une plateforme sociale « smart »  dénommée « Keen » . dopée au machine Learning selon son cocréateur CJ Adams.  Ce dernier déclare : « Pour chaque intérêt que vous créez, nous utilisons Google Search et les dernières nouveautés en matière d’apprentissage automatique pour rester à l’affût de contenus utiles liés à vos centres d’intérêt. Plus vous économisez pour un Keen et l’organisez, plus les recommandations deviennent pertinentes ». Depuis que le produit est lancé depuis quelques jours, les retours de la blogosphère positionne cette plateforme comme un challenger de Pinterest, mais qu’en  est-il vraiment ?

Genèse de la plateforme Sociale  Keen

Keen est issue de  deux équipes Area120 (produits « expérimentaux » de google) et PAIR (People + AI Research). Google n’a pas trop communiqué dessus mise à part ce post ici : https://www.blog.google/technology/area-120/keen/

D’une part donc, le programme Area 120 rassemble des têtes bien pleines d’ingénieur qui planchent sur des produits innovants.  Ces derniers sont issus de la philosophie de longue date de Google selon laquelle les employés doivent consacrer 20 % de leur productivité à des projets secondaires intéressants et créatifs. Selon TechCrunch,  les Googlers (salariés de google ) qui se qualifient pour le programme finissent par travailler à plein temps sur les projets pendant une période de six mois. Le site prévient que « la plupart de ces expériences vont échouer », mais le programme réussit lorsque les équipes  apprennent quelque chose de nouveau.

D’autre part,  le programme PAIR  se consacre à l’avancement de la recherche et de la conception de systèmes d’IA centrés sur l’homme. Tout le spectre de l’interaction entre l’homme et l’intelligence artificielle, du soutien aux ingénieurs à la compréhension des expériences quotidiennes avec l’IA. Attention, Google place la barre haute !

Pourquoi Keen ? Traduction de « passionné de  » , pour mettre le focus sur la pertinence de ce que peut produire le passionné sur un domaine précis sans doute…

Area120 and pair google

Area120 and pair google

Comment ça marche Keen  de Google ?

Ce que délivre Keen

Sa vocation de Keen est de 3 ordres :

  • Curation : agrégation automatique de contenus à partir de requêtes
  • Capitalisation  de sa propre veille : avec les « Gems » , ses pépites thématiques
  • Suggestion : avec les recommandations de son moteur intelligent

Voici mon profil Keen que j’ai pu produire sur la recherche vocale : https://staykeen.com/keen/5I00QpvX1iv7qfCqslzI

Il suffit de se rendre ici :https://staykeen.com/landing et deux façons d’utiliser Keen s’offre à vous, le mode non connecté, ce mode « lecture »  permet l’accès aux Gems (l’équivalent des Pins de Pinterest) et autre exploration sur des thématiques,  mais sans interaction possible avec sa communauté. Ou alors le mode connecté qui permet de pouvoir créer son propre profil avec curation de contenus, exploration et recherche. Bon rien de très original dans tout cela ! Centré sur des sujets d’intérêts précis , Keen tente d’unir la puissance du search, l’amplification sociale d’un réseau social et l’intelligence artificielle pour enrichir selon l’engagement de l’utilisateur les contenus proposés.

Son UX en est très épurée , minimaliste, ici en mode desktop.

Il existe aussi une version keen mobile bien sûr !

Keen un réel concurrent de Pinterest ?

Pour l’instant, il est bien trop tôt de parler de réelle concurrence entre les 2 plateformes. L’Ux de Pinterest en fait sans doute un must, surtout sur smartphone. Keen reste très basique et fait le minimum.

Cependant cette nouvelle plateforme permet d’entrer en contact et d’échanger avec des followers aussi passionnés que vous sur les mêmes centres d’intérêt. « Keen vous permet de conserver les contenus que vous aimez, de partager votre collection avec d’autres et de trouver de nouveaux contenus en fonction de ce que vous avez enregistré » précise  CJ Adams . Nous sommes ici donc dans l’usage, très ressemblant à Pinterest.

pinterest versus keen

Pinterest versus keen

Un intérêt Seo ?

Allez pour terminer, notons que  l’on peut s’amuser à poser un backlink  lorsque l’on pose un contenu, mais bon, rien de valeur réellement ici d’un point de vue référencement naturel . On aurait pu alors compter sur la page du profil de l’utilisateur sur Keen  , mais rien du tout, aucun lien direct dofollow , Google a anticipé ! Mais bon, cela fait néanmoins un lien dofollow supplémentaire ! D’un point de vue veille thématique Seo,  sur le long terme, Keen pourrait enrichir une recherche de mots clés ? Donnons du temps au temps, et voyons si cette nouvelle tentative trouvera son public.

Petit lien de profil