Rating: 4.0. From 1 vote.
Please wait...

Google Adwords revient sur le devant de la scène avec des nouveautés principalement qui concernent les stratégies d’enchères. Google met en avant ses technologies de machines Learning appliquées au bidding sur les campagnes de liens sponsorisés. N’oublions pas aussi cette fonctionnalité récente évoquée ici sur les audiences similaires.

Stratégies d’enchères plus « Smart »

Avènement de l’ecpc

Il ne s’agit pas ici d’une nouveauté principalement d’une mise à jour d’une stratégie semi-automatique de mise en enchères. Jusqu’à présent cette  stratégie manuelle permet à l’annonceur de fixer un plafond d’enchères à ne pas dépasser mais en donnant temporairement une possibilité  à l’algorithme Adwords  de pouvoir surenchérir, à hauteur de le CPC Max.

Dorénavant, cette limite de 30 % disparaît, cela concerne les campagnes sur le réseau de recherche et display mais également les campagnes Google shopping (uniquement sur le search). Google indique que les dépenses globales ne sont pas affectées, mais il faut prendre garde aux volumes des conversions. Précisons que l’objectif de cette stratégie hybride entre le manuel et l’automatique est de générer plus de conversions bien sûr, mais il faudra néanmoins suivre de près cette nouvelle mise à jour.

ecpc dans les paramètres adwords

Google précise en donnant des exemples qu’un CPC Max à un euro pourra voir l’enchère grimper jusqu’à 1,70 € dans la fourchette haute mais observée également dans la fourchette basse des CPC à 0.30 (logique après tout).

Enfin, le champ d’application de ce style de stratégie peut être applicable un ou plusieurs groupe(s) d’annonces, de même pour les campagnes et en amont le suivi conversions devra avoir été configuré.

Maximiser les conversions

C’est aussi il s’agit d’une nouvelle fonctionnalité dite d’enchères intelligentes  dont l’objectif est de garder le bon niveau d’enchères au bon moment en respectant le budget journalier. Elle liste recueille des signaux comme l’heure de la journée, le type de navigateur, le système d’exploitation, les liste de reciblage et les conversions déjà enregistrées pour fixer le niveau d’enchère.

Alors qu’elle est la différence par rapport à l’eCPC précédent ? Ici, nous sommes  sur une enchère entièrement automatisée qui n’est pas compatible avec la fonctionnalité de budget partagé. Elle se distingue des deux autres stratégies automatiques de CPA cibles et ROAS cible, dans la mesure où elle de comportent pas de limites liées à un calcul de retour sur investissement.

Google met en garde sur la consommation totale du budget qu’occasionne l’usage de ce type d’enchères. On peut nommer ce style de stratégie comme étant une stratégie offensive au détriment d’une stratégie plus bon père de famille ou alors comptable.

Maximiser les conversions

Personnellement je n’ai pas assez de recul pour indiquer si ce genre de stratégie complète à raison la panoplie des stratégies automatiques déjà existantes, quoiqu’il en soit elle comble un vide entre l’ecpc et les stratégies roistes (CPA et ROAS).

Nouveaux rapports sur le score de qualité

A priori ce n’est pas encore déployé sur les comptes France peut-être certaines versions bêta, mais tout cas, ces nouveaux indicateurs mettent vraiment le doigt sur ce qui ne va pas dans la chaîne qui part du mot-clé jusqu’à la page de destination.

Indicateurs du score de qualité

  • Score de qualité
  • Expérience de la page de destination
  • Pertinence de l’annonce
  • Taux de clics attendu
  • 4 historiques celui du score de qualité, de l’annonce, de la page de destination, et du CTR.

Rapport sur Score de Qualité

Planification des importations de conversion

Il y a quelques temps déjà que la fonctionnalité d’importation des conversions hors-ligne avec ses stratégies en ligne de campagne existe. Désormais la planification journalière et hebdomadaire permet d’automatiser cette tâche.

Adwords planification importation conversion

Informations:

https://support.google.com/adwords/answer/6151102?hl=fr