La fonctionnalité « application et web Analytics » est disponible depuis quelques mois. Elle préfigure le futur des rapports Analytics multi-appareils pour tenter de se représenter le schéma du parcours client. Quel marketeur ne souhaite pas avoir une vue globale du parcours utilisateur dans un monde digital fragmenté par les différents supports de connexion ? Améliorer l’expérience est objectif dans un monde de plus en plus mobile. Faisons donc les premiers pas vers ce nouveau genre de rapports. Nous prendrons pour focus cette semaine d’une vue centrée sur le web (avec néanmoins des informations sur les app.). Sous peu, nous verrons une vue concentrée sur une application, puis app + web (au final, le temps d’enregistré des données).

Web and in app mesurement

Web and in app mesurement dans google analytics

Paramétrages de la propriété Web Analytics

Prérequis pour démarrer avec App + Web Analytics

Cette vision multi-appareils et multi supports (applications et web) valent  le coup d’être testé même sans application mobile pour accéder à ce nouveau type de rapport. La configuration est très simple, même pour une installation existante. Avec tag manager par exemple, il suffira d’aller rajouter une balise au tag existant du site web, et le tour est joué.

Pour les possesseurs d’une application mobile, sur Android ou iOS, il faudra rajouter le SDK de firebase en amont pour avoir les données d’audiences et indiquer le nom du package dans la propriété GA. Ensuite, la mise en place est aisée, il suffit de suivre le didacticiel embarqué. Cela vaut vraiment le coup d’utiliser en parallèle aux rapports classiques, cette vue hydride car c’est tout un nouveau style de statistiques qui est offert tant sur la forme que sur le fond. Alors pas de crainte de ralentissement pour ce double tracking non plus.

App + web app deploiement

App + web app deploiement

Un modèle de data différent 

On change de sémantique, pour apporter un sens plus dynamique à l’analyse ! On parle de « flux de données » qui constituent les sources par lesquelles arrivent les données, une application IOS ou Android, un site web. Actuellement en bêta, le modèle de data change aussi, tout est évènements (à la mode mixpanel) et la dimension « session » ne fait plus partie du l’univers de ce genre de rapports. L’idée est d’apporter un maximum de flexibilité dans la manipulation des données autour de l’utilisateur. De juger plus facilement de sa progression tout au long du parcours de conversion.

Une structure et un vocabulaire  avec 4 entités distinctes 

  • Entreprise : Vos produits et vos utilisateurs sont rassemblés dans des entreprises. Pour chaque entreprise, vous pouvez accéder à vos comptes produit (Analytics, Tag Manager, Optimize, par exemple) et gérer l’intégration de plusieurs produits ainsi que les autorisations des utilisateurs des produits
  • Compte : Un compte représente votre point d’accès à Analytics. Vous pouvez associer un ou plusieurs comptes Analytics à une entreprise
  • Propriété : Une propriété correspond à une application ou à un site Web. Un compte peut comporter une ou plusieurs propriétés.
  • Flux de données : correspond à un flot de données s’écoulant d’un point de contact client (par exemple, d’une application ou d’un site Web) vers Analytics.

L’arborescence aussi change, les vues disparaissent et l’ossature s’en retrouve changée du même coup.

Structure apop et web google analytics

Structure apop et web google analytics

De même, on doit s’habituer à un vocabulaire différent qui représente une hiérarchie nouvelle :

Analytics  -> Firebase
Compte -> (no comparable level)
Propriété -> Projet
Flux de données ->  Application

Un suivi des comportements préconfigurés (évènements)

Paramétrages Conversion et evenment app et web analytics

Paramétrages Conversion et evenment app et web analytics

La collecte sur des comportements standards comme des pages vues, du scrolling, clics sur les liens sortants, la recherche sur site, la lecture vidéo, un téléchargement sont pré-embarqués ! Pour les évènements autres, liés à une logique métier comme l’e-commerce (ajout panier, vente, suppression produit…), les services (formation, immobilier, voyages), le gaming, les développeurs devront suivre des recommandations pour se simplifier les tâches de suivis. Les évènements personnalisés sont bien possibles en dehors de ceux déjà pré-libellés par le système.

L’identification des utilisateurs multi appareils

Il faut avoir une clé commune produite par l’annonceur, le système d’information du site web qui pousse cet user-id au travers de ses propriétés où l’utilisateur est identifié. Ou alors par appareil uniquement, auquel cas, l’utilisateur sera identifié par appareil par un appareil id pour réconcilier la vision utilisateur.

Identité utilisateur google analytics app et web

Identité utilisateur google analytics app et web

Les rapports App + web Analytics

Une première série de 5 types de rapports sont fait par défaut : le temps réel, utilisateurs, démographie, comportement, technologie (web et application). Le rendu est assez bluffant, très fluide avec cette vision « utilisateurs centrique ». Notamment le rapport « comportement », en un clin d’œil vous savez ce qui se passe en volume, en contenu, engagement (events), source !

cross devices

cross devices

Explorer analyse des entonnoirs de cnversion app et web analytics

Explorer analyse des entonnoirs de cnversion app et web analytics

L’analyse des données avec explorer

Alors pour ceux qui connaissent déjà Google Data Studio, ils sont chez eux ! Pour les autres, c’est nouveau ! Des modèles sont là pour aider à trouver des insights sur les audiences. Un des premiers menus de cette catégorie est celle du « centre d’analyse » qui permet de s’appuyer sur des modèles d’analyse comme le chevauchement d’appareil, l’analyse de tunnel, de flux utilisateurs. En toile de fond, ce n’est donc plus la page vue, ni la session qui détermine le contenant des interactions, mais les interactions elles même (évènements, conversions) qui forment le parcours des utilisateurs.

Centre d'analyse ngoogle analytics

Centre d’analyse ngoogle analytics

BigQuery export pour les propriétés Application + web

BigQuery est un outil Google Developers qui permet d’exécuter des requêtes sur des ensembles de données importants.

Integration big query firebase

Integration big query firebase

Les événements bruts non échantillonnés des propriétés Application + Web peut être importés dans BigQuery sur des requêtes de type SQL. Dans BigQuery, il est possible de choisir d’exporter les données vers un espace de stockage externe ou d’importer des données externes afin de les associer à des données Analytics. La procédure d’association se déroule côté firebase dans le cas d’une application mobile.

Dernières news de google à partir de juin 2019 

Google apporte actuellement des modifications à l’infrastructure qui alimente les rapports d’attribution dans Google Analytics App + les propriétés Web. Cette nouvelle infrastructure supportera des fonctions et des services d’attribution plus robustes, y compris des sources de données, des modèles et des méthodes d’identité plus diversifiés.

Actuellement, la fenêtre d’attribution pour toutes les conversions de réengagement (toutes les conversions sauf la première ouverte) dans les propriétés App + Web est fixée à 180 jours. Dans le cadre de la migration de l’infrastructure, à partir du 29 juin, nous modifierons cette fenêtre d’attribution pour toutes les conversions de réengagement de 180 jours à 90 jours. Ce changement est automatique et ne nécessite aucune action de votre part. Le changement de la fenêtre d’attribution de 180 jours à 90 jours dans les propriétés de l’application + Web créera une cohérence avec la fenêtre d’attribution maximale dans Google Ads.

Ce changement peut  entraîner une augmentation du nombre de conversions attribuées à une source « directe » dans les rapports de certains annonceurs, mais Google pense que l’impact sera minime pour la plupart d’entre eux. Google espère  que ces améliorations de l’attribution et de la cohérence entre les produits Google  permettront d’utiliser au mieux la propriété App + Web et l’intégration de Google Ads grâce à une meilleure analyse des performances des campagnes et à une meilleure optimisation.