Alors que  la nouvelle version de Gmail débarque avec ces 6 principales nouveautés…

  • Afficher votre agenda, vos tâches, vos notes Keep et vos modules complémentaires : vraiment super pratique, enfin !
  • Organiser les e-mails
  • Mettre des e-mails en attente
  • Suggestions de réponse et de suivi
  • Personnaliser la taille d’affichage de la boîte de réception
  • Afficher ou masquer le menu
Pincipale Nouveauté sur Gmail

Principale Nouveauté sur Gmail

…Intéressons-nous à l’étude faite par l’agence « Yes » sur comment assurer une bonne délivrabilité avec Gmail. Etude faite auprès de 150 Marques qui utilisent Gmail comme envoyeur dans le cadre de campagnes marketing entre Juillet 2017 et Janvier 2018.  Voici les principaux enseignements à retenir qui démontre que Gmail devient de plus en plus organique dans sa gestion des envoyeurs et qu’il est possible de redresser une mauvaise réputation ou pauvre délivrabilité.

Gmail, un canal loin d’être moribond

Lancé en 2004, au dernier comptage fin  2017, Gmail compterait 1.2 milliard d’utilisateurs, avec 30%  de possesseurs de compte Gmail. Oui, en effet, on peut se servir de Gmail, sans pour autant avoir une adresse de type monom@gmail.com.

Un nombre d'utilisateurs sans cesse grandissant

Un nombre d’utilisateurs sans cesse grandissant

Gmail,  politique Anti spam et bonnes pratiques de délivrabilité

L’agence Yes précise donc que pour Gmail, le respect de l’utilisateur est primordial. Pour cela afin de favoriser son engagement Gmail met les bouchées doubles et analyse pour chaque message de l’envoyeur :

  • Qui Ouvrent et cliquent
  • Combien de temps les utilisateurs interagissent avec le message
  • Combien d’utilisateurs marquent un message comme spam
  • Combien d’utilisateurs suppriment sans ouvrir
  • Combien d’utilisateurs déplacent un message dans leur spam

Au-delà de cela, l’émetteur des messages devra observer 3 bonnes pratiques

  • Utiliser les classiques de l’authentification : Dkim, Spf et Dmarc
  • Crypter leur envoi : TLS
  • Base emails saine : les envois erronés sur des adresses non valides

Depuis 2013 l’apparition des onglets qui catégorisent la nature des messages en social, publicitaire, prioritaire est un nouveau challenge pour le marketeur afin d’atteindre son abonné. De plus, les algorithmes s’étoffent dans le scoring de réputation du nom de domaine envoyeur de la marque.  La relégation d’emails non performants sur des domaines jetables est de plus en plus tracée par Gmail.

Le format AMP est un moyen malin d’améliorer sa réputation, que Gmail classe en 4 niveaux.

Scoring réputation chez Gmail

Quand les guidelines sont suivies , cela marche !

Sur l’échantillon des 150 marques de l’étude,  les résultats sont probants !

Les changements effectués par les envoyeurs  sur cette période de quelques mois

  • Diminution de  la fréquence d’envoi sur les non-actifs
  • Ciblage plus précis (segmentation), suppression des non-ouvreurs
  • Envoi uniquement sur les plus réactifs
  • Rodage des serveurs d’envoi (pour les volumes importants)
  • Nouvelle stratégie d’envoi (nouvelle IP, nouveau domaine)
  • Suppression des bases provenant d’affiliés ou co-registrés associées au domaine principal
Les pratiques qui jouent sur la  délivrabilité

Les pratiques qui jouent sur la délivrabilité

  • Le fait de stopper une cadence d’envoi (par exemple, de 1 à 3 semaines) à Zéro pendant 2 mois, a divisé par 2 sa délivrabilité (78.2 à 35, 6 %).

L’étude complète est disponible ici : http://www.yeslifecyclemarketing.com/resources/whitepaper/gmail-deliverability

Vous aimerez peut être aussi ...