Il est bon de s’inspirer des études annuelles de spécialistes dans le domaine du search sur le marché du référencement payant. Notamment celle de PPCsurvey.com* (relayée par le SEJ)  qui vient de publier un nouveau rapport mondial sur l’état du PPC pour 2022. Ce rapport comprend les commentaires de plus de 500 spécialistes du CPC du monde entier. Ces résultats portent sur les plus grandes préoccupations des spécialistes du marketing de recherche, ses principales priorités, les dépenses du secteur, les informations sur l’automatisation et une multitude d’informations sur les tendances chaudes  dans le domaine de la recherche payante. Merci à SEJ pour cette synthèse sur laquelle je m’inspire fortement aujourd’hui 😊 .

L’automatisation des campagnes est-elle bien perçue  sur le marché du référencement  payant ?

PPCsurvey  précise que l’époque où les annonceurs pouvaient être compétitifs sans adopter l’automatisation fait partie du passé. En effet, l’adoption de l’automatisation est élevée, mais la satisfaction des spécialistes du marketing est mitigée quant à son efficacité. L’automatisation la moins satisfaisante, selon les répondants, est celle des recommandations appliquées automatiquement.

Recommandations automatiques google ads

Recommandations automatiques google ads

  • 83 % des personnes interrogées ont déclaré être insatisfaites de la fonction de recommandations appliquées automatiquement.
  • Une autre surprise est venue de l’une des plus grandes poussées de Google ces derniers temps : l’onglet Recommandations. D’après PPCsurvey.com, 63 % des personnes interrogées ont émis un avis négatif sur les recommandations.
 satisfaction automatisation

satisfaction automatisation

Pourquoi tant d’avis négatifs ? Les principales plaintes concernant cette fonctionnalité sont « l’approche « taille unique » et la pression évidente en faveur des enchères intelligentes, de la correspondance large et des augmentations de budget ».

Cependant, les personnes interrogées étaient plus satisfaites des autres formes d’automatisation et principalement celles qui tournent autour des stratégies d’enchères automatiques.

  • 51% des spécialistes du marketing de recherche ont déclaré être satisfaits des scripts.
  • 48% se disent satisfaits de tROAS Smart Bidding.
  • 47% des répondants sont satisfaits de tCPA Smart Bidding.

Un Usage important des recos de Google Ads

Enfin, cette enquête révèle   un taux d’adoption élevé des automatismes dans Google Ads dont 3  statistiques  révélatrices de  l’enquête :

  • 97 % des répondants utilisent les annonces de recherche responsives
  • 95 % ont mis en œuvre l’enchère intelligente (tCPA).
  • 78 % des personnes interrogées ont utilisé des recommandations appliquées automatiquement.
Adoption de l' automatisation google ads

Adoption de l’ automatisation google ads

On peut être surpris au regard de ces chiffres de constater qu’une confiance aveugle est donnée à l’outil de la part des spécialistes de l’acquisition en ligne ! Tester avant d’user me semble plus logique.

Deux principales  priorités aujourd’hui pour les gestionnaires de campagnes

  • Priorité n°1 : C’est un vrai calcul de rentabilité ! Améliorer la définition des objectifs au-delà des mesures traditionnelles (par exemple, les conversions, les revenus). Cela inclut la prise en compte de la marge, y compris les nouveaux clients par rapport aux clients traditionnels et la valeur à vie (LTV), 62 % des personnes interrogées ayant déclaré qu’il s’agissait d’une priorité absolue.
  • Priorité n° 2 : les améliorations du suivi, y compris les préoccupations relatives à l’absence de cookies, GA4 et le balisage côté serveur, arrivent en deuxième position avec 56 %.
priorités des marketeurs en 2022

priorités des marketeurs en 2022

L’obligation du suivi des recommandations au sein du programme Google Partner

Des scores insatisfaisants pour Optiscore. Google exige désormais des partenaires Google qu’ils maintiennent un score d’Optiscore de 70%. PPCsurvey.com a examiné les niveaux de satisfaction pour cette mesure. Les répondants pouvaient attribuer une note de 1 à 10 et les résultats ont été convertis en un score de promoteur net (NPS) pour évaluer combien de participants recommanderaient.

Seuls 15 % des répondants apprécient un Optiscore élevé, tandis que 41 % d’entre eux considèrent qu’un Optiscore élevé est un facteur défavorable pour un compte.

Avis sur l'optiscore

Avis sur l’optiscore

Pour conclure sur ce rapport 2022 sur le marché du référencement payant

L’éude est à  télécharger ici. Il comprend plus d’informations, notamment :

  • L’état des dépenses publicitaires annuelles mondiales
  • un classement sur l’usage des  principales plateformes publicitaires
  • les différents outils complémentaires à la gestion de campagnes : management de projet, reporting, lutte contre la fraude, gestionnaires de flux, assistants rédactionnels

L’étude conclut que si l’adoption de l’automatisation est considérable, la satisfaction est mitigée. Parmi les points forts, citons Smart Bidding et les scripts,  les recommandations qui suscitent un fort taux d’insatisfaction. Le mécontentement vis-à-vis de l’ Optiscore à 70%, et la maturité des gestionnaires de campagnes concernant leurs attentes en termes d’optimisation de l’investissement publicitaire.