Google met le paquet d’entrée  dans la description de son produit analytics 360  : transformer les données en connaissances clients qu’ils soient en ligne, offline ou en mobilité. Rien que cela !

Comment s’articule cette suite analytics 360 ?

Je pensais à faire un petit schéma, mais j’ai trouvé ce qu’il me fallait sur un site que j’apprécie bien : loves data. Il donne de la cohérence et du sens à cette suite 360.

6 briques au total avec au départ la collecte des données avec Tag manager 360, puis ensuite le processing par les serveurs de Google vers analytics 360, la modélisation des schémas d’attribution sur lesquels il devient possible d’optimiser l’expérience utilisateur avec « optimize 360« . La Dmp « audience center 360 » donne ensuite des informations qui permettent de créer/enrichir des segments d’audience basés le cas échéant sur des smart data (construction d’objectifs intelligents).

a quoi sert google analytics suite 360

6 applications pour 1 suite 360

Quel impact sur la version standard ?

Selon les observateurs avisés, peu de changement sur la version gratuite standard, bien qu’historiquement, des transferts ont pu se faire à partir de fonctionnalités premium vers la solution gratuite (comme les modèles d’attribution ou allocations plus larges).

Google analytics premium  mute vers une 360 avec une collection de 6 applications

Cette suite est en version limitée pour l’instant sur des grands comptes triés sur le volet et sur des revendeurs labellisés premium. Courant 2016, son déploiement s’effectuera plus largement.

  • La collecte avec Tag manager 360

Vous savez, cette plateforme unifiée qui rassemble tous les marqueurs et autres balises dans un container unique, le google tag manager, et bien, elle existe aussi en 360 ! Je pense qu’elle va intégrer (on peut rêver), plus de templates « out of the box » comme un peu celle de  Tealium par exemple. Le plus de cette brique c’est qu’elle évite pour les premiers marquages basiques de mettre la main dans le cambouis et optimise le rendu du code javascript de la page.

Tag manager 360

Tag manager 360

  • Analytics 360

Ancien Google analytics premium avec tous les avantages pour les clients premium bien sûr : SLA, non échantillonnage, plus grandes allocations en comptes disponibles, dimensions personnalisés, traitement des données (4h), pérennité des données au-delà de 24 mois, support et formation dédiée.

ga 360 std

Analytics 360

  • Attribution 360

Alors là c’est pour les geek de la répartition de valeurs des « touch points« , des différents canaux d’acquisition dans le chemin de conversion dans une perspective Roiste, où chaque levier est évalués à l’aune de leur cout d’acquisition et de leur apport en chiffre d’affaires. Pour ceux qui connaissent Mazeberry, c’est un peu cette idée-là : modéliser, optimiser la chaîne de valeurs des différents  mix marketing.

 Attribution 360

Attribution 360

  • Optimize 360

Ceux qui utilise déjà dans la version gratuite la fonctionnalité test de page, et bien, c’est la même chose, mais en mieux !

Google débarque avec un nouvel outil d’AB testing d’une grande flexibilité d’usage. Il s’intègre en ajoutant simplement un snippet comme on pourrait le faire quand on installe GA pour la 1ere fois.

Il permet ensuite de procéder à des tests de pages par simple drag and drop. Voici un aperçu de l’usabilité de l’outil pour créer une variation de page. Merci à Charles Farina  pour cette illustration. Le grand attrait d’optimize 360, c’est son paramétrage entièrement natif avec Google analytics. Il est possible d’utiliser comme conversions à tester ses différents objectifs existant de GA.  Les cibles contextuelles à tester sont quant à elles d’une grande diversité et vont des url , aux audiences, en passant par multiples variables Js, référents, et même des variables de couche de données.

Optimize 360 en action

Optimize 360 en action

  • Audience center 360

La grande innovation pour ceux qui pourront bénéficier de 360 c’est l’intégration d’une DMP audience Center 360 pour avoir des informations complémentaires sur la démographie les intérêts et des données du marché cible.  L’atout des DMP, c’est d’agréger les données éparses liées aux prospects, clients de l’entreprise via CRM, tableurs, base de données et de les corréler avec des données d’audience collectée par le site (1st et 3rd party). Leur donner du sens, pour ensuite pouvoir mieux cibler ses campagnes web marketing.

Data managment platforme

Data managment platforme

  • Studio 360 

Collecter la donnée et la rendre exploitable par son organisation n’est pas mince affaire. Les informations doivent être accessibles (collaborative) et lisibles (compréhensibles, agréable à la visualisation) pour permettre la décision par les parties prenantes, on parle aussi d’outils décisionnels. L’intégration de tout type de format : csv, tableur, Google drive et big query est possible avec des données offline (CRM, call center) et bien sûr online. C’est l’équivalent de plateformes comme de BI comme Tableau, Qlick view..

Elle va servir à l’élaboration de tableaux de bord par simple drag and drop avec une fonctionnalité dynamique de mise à jour, de segmentation et une édition collaborative des rapports en temps réel (sauvegarde automatique), bref le cloud quoi !

Studio Business intelligence

Studio Business intelligence

Ouverture vers d’autres services..Google bien sûr

Cette suite intéresse comme vous avec pu le comprendre les grands comptes avec de gros besoins, donc l’écosystème de cette suite analytics 360 est constitué en amont de connecteurs vers les serveurs publicitaires et notamment DoubleClick et Adexchange, mais aussi en aval vers de la traitement de données en grand nombre, le sacré big data avec des exports vers big query.

Informations supplémentaires sur Analytics 360 :