Je ne reviendrai pas sur la très controversée mesure de Google sur la non divulgation des mots clés tapés sur son moteur pour les utilisateurs logués, l’information circule assez bien et des barricades de contestation s’érigent  dans les grandes avenues du SEO World…Je reprends seulement ici pour les non anglophones, les principaux changements dans l’algorithme de Google repris du blog de Google Search de cette semaine et signé  par Matt Cutts, Ingénieur chez Google.

  • Mise à jour pour les requêtes faites en langues considérées comme « minoritaires » par le moteur de recherche (Afrikaans, Malay, Slovak, Swahili, Hindi, Norwegian, Serbian, Catalan, Maltese, Macedonian, Albanian, Slovenian, Welsh, Icelandic), les résultats seront traduits de l’anglais vers la langue de la requête.
requetes en langues minoritaires

resultats traduits en langue anglaise

  • Snippets ou morceaux de code seront mieux remontés au lieu de contenus situés dans les entêtes de pages , donc webmasters, consulter le schema.org pour améliorer la lisibilité des pages.
  • Amélioration des résultats sur les titres de pages plus pertinents : souvent les ancres de liens sont dupliqués avec le titre de la page, cela ne semble plus pertinents, l’attention sera portée sur des titres de pages en relation avec le contenu de cette même page.
  • Elargissement des « rich snippets » pour les applications, afin d’avoir des détails comme le coût et les avis directement sur la page de recherche
microformats pour les applications web

Microdata préférée par Google

  • Retrait d’un « signal »  dans la recherche d’images qui ont des références dans de multiples documents sur le net (google insère des filtres selon certains critères et selon ce que cela donne dans le temps, il les supprime). Un peu flou pour ma part cette suppression !  🙂 .
  • Emphase donnée aux contenus liés à l’actualité, j’en avais déjà parlé ici au sujet de la mise à jour de cafféine.
contenu frais chez google

Priorité au contenu "frais"

  • Amélioration de la détection des pages « officielles » et donc amélioration de leurs positionnements dans le moteur (officielle dans le jargon indique les pages dont le contenu source est bien privilègié et ne provient pas d’une duplication).
  • Amélioration de la recherche par tranche de date

Matt Cutts précise que ces changements ne sont qu’un échantillon parmi les centaines de modifications qui ont lieu chaque année .