No votes yet.
Please wait...

Accueillie dans les locaux de SRC Bordeaux , et organisée par l’association Aquinum, cette conférence SEO fut introduite par une brève présentation de Philippe Metayer  sur les formations webmarketing Bordelaises liées aux métiers du web  que propose l’Iut Services et Réseau de Communication. Benjamin Rosoor, président d’Aquinum (asso. Professionnels du numérique en Aquitaine), passa  ensuite la parole pour  1h30 aux 3 intervenants membres d ‘Aquinum : Eric Garletti (société Atypicom), Yannick Gaultier (dév. Composant Sh404Sef, CMS Joomla), et T.  Gibertie (consultant référenceur) devant un auditoire d’environ 50 personnes.  Je précise que les images incluses dans cette page pour illustration ne sont pas celles projetées par les intervenants lors de leurs présentations (mais choisies par mes soins et se rapprochant le plus de leurs propos).

Définition et métier du référenceur

Eric Garletti, en 1ère partie, fit une présentation du métier de référenceur, en dressa une définition et souligna certains points dont :

  • l’apparence d’une page de résultats de recherche (SERP de Google)
  • la navigation comportementale de l’œil d’un internaute sur une page (eyecatching)
  • la pyramide du métier d’optimiseur de trafic (structure, contenu, popularité)
  • la démultiplication du champ lexical et le travail sur la longue traîne (mots clés)
Représentation des niveaux en référencement (source: christophe Benoit)

Représentation des niveaux en référencement (source: christophe Benoit)

Facteurs d’optimisation Seo

Yannick Gaultier, dans un second temps, passa en revue les critères techniques à observer sur un site web  et principalement les 2 niveaux de lecture à appréhender lors d’un référencement de site : le site en lui-même et ses pages. A noter donc les éléments principaux  d’une optimisation…

La partie « site » 

  • Sa navigation (ergonomie et organisation du contenu)
  • Sa structuration  (linking interne)
  • 1 url pour 1 page (balise canonical)

Pour les pages 

  • Titre
  • Contenu
  • Ses liens (contextuels)
  • Balise Méta description
  • Url de la page, les ancres des liens, Hn (titrage du contenu (paragraphes))
  • Description des images

Site pour les mobiles

  • Bing/ Google préconise une seule url pour le site « principal » et le  « mobile »
  • Même feuille de style (Css)

Social

  • Boutons sociaux sur site  (quel réel bénéfice souligne Y. G ?)
  • Aller faire de la viralité sur les réseaux sociaux (un « + » de Y. Gaultier  pour ce point)
  • Balisage Open Graph  (Facebook et balise marquées comme og :title og :description ..)
Plus d’infos sur les pratiques : http://checklists.opquast.com/seo

Fig.2 Facteurs de positionnement Seo                  (adapté de seomoz.org)

Les principaux pièges à éviter 

  • Serveur mal sécurisé
  • Contenu dupliqué (www or no-www : choisir !)
  • Achat de liens réciproques
  • Redirection 404 vers page accueil
  • Réception de liens de « basse qualité »
  • Accessibilité (vitesse de chargement > 3 s)

Pour  e-commerce

Multilingues

  • Veiller à un choix du  domaine selon objectif  (monsite.fr or monsite.com), si contenu adapté (opter pour des tld adaptés aux pays) si contenu traduit (prévoir un sous répertoire sur un même domaine)
  • Ne pas  oublier les préconisations Google en ce domaine (http://googlewebmastercentral.blogspot.fr/2011/12/new-markup-for-multilingual-content.html )
  • Mise en Œuvre pour les non-codeurs passe par l’usage d’extensions lors d’usage de Cms comme WordPress (all in seo, Yeast) ou Joomla (Sh404Sef).

Netlinking

La dernière partie consacrée au netlinking sur Google  fut présentée par T.  Gibertie (spécialiste sémantique) :  Histoire du moteur de recherche américain , méthode d’acquisition de liens furent au programme de son intervention.

Bref historique de l’algorithme du  Page Rank de Google,  son fonctionnement et le WWW.

  • Fondateurs Larry page et Serguey Brin  (historique Google)
  • Issu d’un modèle ancien (matrice stochastique, chaîne de Markov)
  • Théorie de graphes (Nœud = document et Arcs = liens)
  • Tim Berners- Lee  et le www (90/91)

Le PR reste le « cœur » de l’algorithme de Google et les filtres (caféine, panda, pingouin) se rajoutent au fil des années.

Techniques d’acquisition de liens entrants (pour favoriser la popularité d’un site)

  • LinkBaiting : séduire l’internaute
  • Echange de liens réciproques (a vers b, et , b vers a )
  • Liens triangulaires (a vers b , b vers c, et c vers a)
  • LinkWheel  (schéma complexe de construction de liens à partir  d’un réseau de sites, blogs, réseaux sociaux ).

Fig.3 Un schéma  » type « Roue de liens ou LinkWheel »

T.  Gibertie souligne que l’on passe d’une métrique de popularité vers une métrique d’affinité chez les moteurs de recherche. La sémantique pointe son nez  chez Google (selon Amit Singhal – Google annoncé ce printemps dernier) ,  le profilage de l’internaute se précise afin de mieux saisir son intention de recherche et ainsi adapter un résultat pertinent pour l’internaute.

Questions / Réponses

Cette séance fut terminée par une série de questions ouvertes, voici  celles que j’ai pu relever :

  • Question : Faut-il privilégier l’auteur ou son contenu ?  Les balises d’auteur et les richsnippet  peuvent renforcer l’influence de l’auteur et mettre en avant son contenu. Elargissement du débat sur le knowledge Graph préconisé par Google (réponse directe à une question)
  • Public : « Nom de domaine et IP facteur important «  ? Réponse E Garletti : Un facteur, mais à la marge..
  • Auditoire : Quid du  « Dwell time » ?  E Garletti  peut être un facteur de négative seo sur des requêtes moyennes ou faiblement concurrentielles (à l’aide de scripts adaptés)
  • Public : le « Not provided », quelle solution ? Y Gaultier : pas de solution pour parer ce blocage de remontée des requêtes des internautes logués (va empirer selon Y Gaultier vu que les prochaines versions de navigateurs comme Firefox avec https implémenté par défaut !)
  • Auditoire : Valeur d’un signal social pour le seo ? T. Gibertie : Prend le cas d’un tweet : dépend du poids du compte tweeter (historique, nombre de followers)

La conclusion fut faite par E. Garletti avec un slide de synthèse sur les multiples domaines d’action du référenceur, à savoir le travail sur le contenu, son accessibilité, sa popularité (netlinking) et l’acquisition de confiance (autorité) sur le nom de domaine.

Un apéritif-dégustation bien sympathique  en présence d’un vigneron de l’entre-deux-mers  a clôturé cette conférence. Merci à SRC, à Aquinum et à ses intervenants.