C’est un revirement local de la part de 2 des grandes plates-formes  numériques en ce début d’année 2018. Les bilans financiers sont tombés et font rêver mais cela n’enlève pas l’anxiété qui s’est emparée des 2 grands GAFA. Facebook affiche +40 % de son CA, Google dépasse pour la 1er fois la barre des 100 milliards  (malgré une baisse de sa profitabilité). Cependant un vent de proximité souffle sur la Californie. Les fake News sont-elles sans passées par là entraînant une réflexion sourde sur leur impact sur la société ?  Ou alors s’agit-il tout simplement d’une course vers l’acquisition plus simple d’une audience locale pour renforcer leur visibilité sur internet  ?

Facebook et le retour au tout local

A priori deux nouveautés principales vont concerner le fil d’actualité Facebook. Tout d’abord, Priorité aux médias locaux genre le parisien, Sud-Ouest, les dernières nouvelles d’Alsace.Ensuite, laissez place aux publications de votre cercle d’amis proche de vous. Une fonctionnalité en test  dans 6 villes américaines propose un onglet « aujourd’hui ici » qui rassemble des événements, les informations locales.  Mais ne nous précipitons pas, ce n’est pas encore disponible en Europe tout çà mais seulement en test aux États-Unis.

Aujourd'hui ici 'today's in de Facebook

Aujourd’hui ici ‘today’s in de Facebook

Mark Zukerberg s’explique sur cette stratégie . Il souhaite éviter que son réseau social ne devienne un média amplificateur de fausses informations souvent très vite relayée par les internautes. Facebook n’a pas bonne presse ces temps derniers et une érosion du temps passé sur son réseau social (50 millions heures de moins en 2017 ) est sans doute la cause de ce revirement. Donner moins de place aux marques et médias de masse et privilégier la proximité pour donner plus de sens aux internautes dans leur usage quotidien. Donc  priorité aux interactions sociales, un retour aux sources logique après tout !

Google et son bulletin local : « tout le monde journaliste! »

Google retenterait-il une Aventure après c’est la ratée de Google+ avec cette nouveau service ? Cette information a été relayée par deux médias aux Usa et confirmée  par Google qui indique qu’Ils sont en phase de test sur les villes de Nashville et Oakland.  C’est une application mobile dédiée à la publication d’actualités locales par les internautes ayant une fibre pour l’écriture journalistique pour raconter ce qui se passe dans leur périmètre. Cela est vendu comme cela du moins.  Techniquement elle prendrait la forme d’une progressives Web app donc disponible via un navigateur tout simplement. James Morehead directeur produit Bulletin indique dans une courte vidéo que cela permettrait à tout un chacun de publier comme sur une plateforme de blog mais sans avoir justement la contrainte de gestion d un WordPress par exemple. Bulletin,  ce CMS pour mobile,  serait donc destiné aux communicants d’organisations locales : journalistes , correspondants, associations, organisations.

google bulletin france

google bulletin bientôt en France ?

On reconnait bien ici Google dans sa façon de concevoir et de fournir des outils capteur d’information,  l or noir de civilisation numérique. Il suffit  d’avoir un compte Google pour pouvoir utiliser bulletin, les URL seront indexées dans le moteur de recherche Ce qui va intéresser forcément le Seo local sous  la forme : https://posts.google.com/bulletin/share

Google my business pour les entrepreneurs communicants

Google propose depuis peu de temps aussi la possibilité de Créer un site Web (avec domaine sous la forme : http://monsousdomaineperso.business.site/) en quelques clics relayée par la plate- forme Google my business, avec possibilité bien sûr par « Google domains » d’acheter un nom de domaine Tld officiel. S’ajoute à cela a la publication d’ informations promotionnelles :  le menu du jour du restaurant par exemple ou la promotion du moment sous forme de « posts ».  Il est clair que cela impact le classement du business recherché lors de requêtes locales car plus il y a du contenu généré par l’utilisateur, plus Google, avide de fraîcheur de l’info., mets en avant les profils.

Google Mybusiness articles et site web

Google Mybusiness articles et site web

Depuis ce début d’année est venu se rajouter la possibilité de publier des vidéos sur google my business. D’une durée de 30 secondes maximum, il faut attendre 24 heures avant publication. Seul problème c’est que le modèle mobile n’est pas encore disponible mais le sera prochainement indique Google.

vVdeo google mybusiness

vVdeo google mybusiness

La proximité a vraiment le vent poupe en témoignent encore au dernier classement des applications mobiles la place que prend le bon coin, Waze, Google Maps pour les possesseurs d’iPhone. Toutes ces applications sont dans le top 15 du moment. Alors les grands Gafa sont-ils prêts pour les querelles de clochers ?